Quatre matchs en deux semaines : le programme infernal de la JS Kabylie

Après une longue période de trêve due au déroulement du Championnat d’Afrique des nations en Algérie, la Ligue 1 algérienne reprend du service, et semble atteindre sa vitesse de croisière en ce mois de mars. Cela va être pénible, notamment pour les clubs qui courent deux lièvres à la fois, comme la JS Kabylie engagé en championnat mais aussi en Ligue des champions d’Afrique.

C’est ainsi que cet engagement en compétition africaine vaut à la JSK un programme plus que chargé durant les deux premières semaines du mois de mars. Un programme chargé qui a dû être retouché par la Ligue de football professionnel (LFP), en raison justement de cette participation du club kabyle en Ligue des champions d’Afrique.

Quatre match en 15 jours

En réalité, c’est la Confédération africaine de football (CAF) qui a amené la LFP à apporter des modifications à son programme de Ligue 1, puisque l’instance africaine a décalé le match retour entre la JS Kabylie et l’AS Vita Club du mardi 7 au samedi 11 mars. Cela a amené la LFP à programmer un match retard de la JSK contre le CS Constantine (de la 17e journée) pour le 7 mars. Cette déprogrammation a provoqué un autre décalage ; celui du match CSC-PAC qui aura désormais lieu le 12 au lieu du 10 mars.

Aussi, dans le cadre de la mise à jour des matchs de la Ligue 1, la JSK accueillera l’ASO Chlef ce vendredi 3 mars, selon une nouvelle programmation de la LFP qui avait initialement prévu cette rencontre ce jeudi 2 mars. Et puisque les Canaris accueilleront l’AS Vita Club le 11 mars, dont leur match contre l’USM Khenchela programmé pour le 12 mars est officiellement reporté, a décidé la LFP.

Mieux encore, la 4e journée de la phase des poules de la Champions’ League africaine qui verra la JSK accueillir les Angolais de Petro Atletico, aura lieu le samedi 18 mars. Ce qui fait en tout quatre matchs en deux semaines pour la JSK qui aura du mal à suivre le rythme, surtout que les enjeux sont très importants pour un club menacé de relégation en Ligue 1 et carrément d’élimination en Ligue des Champions.

Retour en haut