Aymen Mahious s’explique sur son penalty fatal face au Sénégal

Aymen Mahious s'explique sur son penalty fatal face au Sénégal 1

L’Algérie a perdu sa finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN-2023) samedi-soir face au Sénégal. Après 120 minutes de jeu les deux équipes se sont départagés lors de la séance de tirs aux buts qui a sourit aux Sénégalais. Aymen Mehious buteur de la commune a raté le penalty qui aurait pu offrir la victoire aux Fennecs. 

Auteur de 5 buts dans cette compétition, l’attaquant de l’USM Alger, Aymen Mahious a raté un penalty décisif face au géant gardien sénégalais, Pape Sy. Sévèrement critiqué par les supporters algériens pour la manière avec laquelle il a loupé son penalty qui aurait pu offrir à l’Algérie le sacre, Mahious s’est exprimé aux médias à l’issue de la finale. Il a fait savoir que c’est son premier penalty raté dans sa carrière et tient à s’excuser auprès des supporters algériens.

Mehious : « Je suis désolé »

« C’est le premier penalty que je rate dans ma carrière. Généralement quand je tire un penalty, j’attends toujours le dernier moment pour choisir l’endroit où mettre le ballon. Mais le gardien sénégalais n’a pas bougé. Il a dû certainement étudier ma façon de frapper les penaltys. Je suis désolé d’avoir déçu le peuple algérien. J’espère avoir l’occasion de me racheter lors des prochaines échéances », a déclaré Mahious.

En poursuivant ses déclarations, Aymen Mahious affirme qu’il ne changera pas sa façon de tirer les penaltys, cela malgré les nombreuses critiques qu’il a reçues après son ratage. « C’était écrit. J’aurais pu choisir un coin et manquer mon essai. Même les plus grands joueurs ratent des penalties. C’est ma façon de les tirer et je ne vais pas la changer », a-t-il ajouté. Visage ferme devant la presse, le joueur était très déçu d’avoir raté l’occasion d’offrir à l’Algérie son premier sacre du Championnat d’Afrique des nations.