La scène footballistique locale de Kabylie a été brutalement endeuillée par le décès d’un jeune joueur de l’US Oued Amizour, dans la wilaya de Bejaïa, alors qu’il disputait un match de Régionale 1 à Reghaïa. Le jeune M’heni Benidiri s’est effondré, mardi 24 janvier, à moins d’un quart d’heure de la fin du match opposant son club de l’USOA au MC Rouiba.

« C’est avec une grande douleur que nous annonçons le décès tragique de notre ami, frère et joueur BENIDIRI M’heni, survenu aujourd’hui durant la rencontre de football entre le MC Rouiba et l’USO Amizour qui s’était déroulée au stade de Reghaïa », a en effet fait savoir son club, l’US Oued Amizour, dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

C’est en fait une terrible nouvelle qui s’est abattue sur la région de Oued Amizour et la Kabylie entière. Un jeune de 27 ans, sportif de surcroît, qui meurt sur le terrain d’un stade de football, c’est une véritable tragédie, particulièrement pour ses parents qui étaient sûrement convaincus que leur enfant ne risquait rien du fait qu’il soit sportif.

Selon le communiqué de son club, « le joueur a été victime d’un malaise à quelques minutes de la fin de la rencontre et a été évacué en urgence à l’hôpital de Reghaïa où il avait rendu l’âme quelques minutes après ». Le choc a été immense pour ses coéquipiers et leurs adversaires du jour ainsi que les dirigeants des deux clubs parce que cet énième drame montre que le suivi médical des sportifs n’est toujours pas pris au sérieux en Algérie.