Décidément, le racisme et les dérapages racistes n’ont pas de limite sur les plateaux des chaînes de télévision dans le monde. C’est d’ailleurs ce qui rend difficile la lutte contre le racisme dans les stades ou dans les écoles, et ce, dans n’importe quel pays, y compris ceux que l’on présente comme des exemples de l’humanisme.

En effet, aucun pays n’arrive à échapper aux propos racistes et le dernier exemple  le plus nauséabond nous vient d’un pays scandinave, en l’occurrence le Danemark. Les propos raciste tenus, vendredi 16 décembre, lors d’une émission télé sur la chaîne TV 2 ne pouvaient passer inaperçus tellement ils sont d’une rare violence et tellement ils provoquent un grand écœurement.

Très grave dérapage

Les animateurs d’une émission de cette chaîne TV n’ont pas trouvé mieux à faire que de comparer les joueurs marocains à des singes. Et ce n’est pas uniquement pour leur appartenance au continent africain, mais pour avoir montrer de l’amour à leurs mamans, à l’occasion de certains de leurs matchs durant la coupe du monde 2022 au Qatar.

Pour ces animateurs qui ne semblent pas connaître des limites à leur comportement à l’antenne, les joueurs marocains qui dansaient avec leurs mères ou qui leur faisaient des câlins après des victoires en coupe du monde ressemblent à des singes. L’allusion est clairement faite aux joueurs Achraf Hakimi (câlin dans les tribunes) et Sofiane Boufal (danse sur la main courante du stade).

Il est clair que cette attitude des animateurs de la chaîne TV danoise est indigne de journalistes censés donner l’exemple. L’Autorité en charge de l’audiovisuel au Danemark devrait non se démarquer de ces propos mais aussi agir contre leurs auteurs et la chaîne qui les emploie. Il reste à savoir si la Fédération internationale de football (FIFA) peut avoir un rôle à jouer dans cette affaire qui doit être traité avec tout le sérieux possible.