La sélection marocaine de football continue d’écrire son histoire dans cette Coupe du monde 2022 qui se déroule actuellement au Qatar. Les Lions de l’Atlas ont réalisé un autre exploit, samedi 9 décembre, en se qualifiant pour les demi-finales du mondial. 

L’excellent parcours que les Lions de l’Atlas sont en train de réaliser sur le sol qatari fait vibrer les Africains et particulièrement les voisins de l’Est. Malgré l’absence de l’Algérie dans cette Coupe  du monde, les Algériens ont salué les performances des Marocains dans ce tournoi. En plus des supporters et les joueurs internationaux algériens à l’image de Bennacer, Mahrez, Slimani qui ont célébré la qualification du Maroc, le journaliste algérien, Hafid Derradji a félicité à son tour les Lions de l’Atlas pour cet exploit.

« Travaille plus qu’il parle »

« La sélection marocaine se qualifie pour les demi-finales de la Coupe du monde à l’italienne après avoir marqué 5 buts et encaissé 1 seul but en 5 matchs joués. Le Maroc a prouvé que les matchs de la Coupe du monde ne se jouent pas mais se gagnent », a publié Hafid Derradji sur sa page officielle sur les réseaux sociaux. Hafid Derradji ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a tenu à encenser le coach marocain, Walid Regragui en lançant un pique indirectement vers le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi.

« Les matches de la Coupe du Monde se gagnent par la volonté, la détermination, la grinta et aussi avec un entraîneur respectueux et modeste qui travaille plus qu’il parle ». Derradji fait visiblement allusion au sélectionneur national Djamel Belmadi qui apprécie peu les critiques. Pour conclure, Derradji revient encore une fois sur le succès du Maroc face au Portugal et félicite les marocains. « Ce qui était virtuel voir impossible pour les africains devient un rêve et avec le temps est devenu une réalité et pas un hasard. Mille Mabrouks pour cette sélection marocaine et ses supporters », a-t-il conclu.