La valse des entraîneurs continue à la JS Kabylie. La direction du club kabyle a décidé de mettre fin à la mission d’Abdelkader Amrani à la tête du staff technique, après avoir été rappelé en sauveur pour succéder au belge José Riga, limogé au lendemain de la défaite en déplacement contre l’USM Alger  lors de la 3eme journée de la Ligue 1.

Abdelkader Amrani a dirigé sa dernière rencontre avec la JS Kabylie, mardi 29 novembre face à l’US Biskra. Les Jaune et Vert de la JS Kabylie se sont contentés d’un match nul de (1-1). Arrivé au club le début septembre dernier, le technicien algérien a réussi de qualifier la JS Kabylie en phase des poules de la Ligue des champions africaine et aux 16eme de finale de la Coupe d’Algérie, mais n’a pas réussi à provoquer le déclic en championnat. En 8 matchs du championnat, Amrani a réalisé 1 victoire, 4 matchs nuls et 3 défaites. Le président Yazid Iarichén et ses collaborateurs ont trouvé un accord avec le désormais ancien entraineur qui a accepté de résilier son contrat à l’amiable.

Le lendemain de la séparation avec Abdelkader Amrani, les dirigeants de la JS Kabylie ont trouvé son successeur et ont engagé officiellement le technicien franco-algérien, Miloud Hamdi. Lors de son passage ce vendredi 2 décembre sur les ondes de la radio chaine 2, le président Yazid Iarichén confirme pour Miloud Hamdi. L’ancien entraineur de l’USM Alger et le CS Constantine est attendu dans le prochaines heures à Tizi-Ouzou et devrait signer un contrat jusqu’à la fin de saison. Il aura comme mission de provoquer le déclic en championnat. En plus de Miloud Hamdi, la direction de la JS Kabylie a décidé de faire appel à un nouveau préparateur physique, à savoir Kamel Boudjenane.