Pour son deuxième match en Coupe du monde 2022 qui se déroule au Qatar (Groupe F), le Maroc s’est imposé sur un score de (2-0) face à la Belgique. Un cas de figure très rare s’est produit avant le coup d’envoie de cette rencontre Maroc – Belgique qui s’est jouée dimanche. 

En effet, le gardien numéro un des Lions de l’Atlas, Yassine Bono était le grand absent dans cette rencontre remportée par le Maroc face à la Belgique sur un score de (2-0). Annoncé titulaire avant le coup d’envoie de la partie, le portier marocain a été remplacé par Mounir El Kajoui. Même s’il était présent sur le terrain lors de la séance d’échauffement d’avant match, Bono a quitté le terrain juste après l’hymne nationale du Maroc.

Ce n’est pas la première fois qu’un joueur contracte une blessure à l’échauffement et qu’il soit remplacé avant le coup d’envoie de l’arbitre, mais ce qui est arrivé avec le gardien marocain, Yassine Bounou est un cas de figure très rare, puisqu’il était présent lors de l’hymne nationale des deux sélections. C’est après presque 5 minutes de jeu entre le Maroc et la Belgique que les téléspectateurs ont pu se rendre compte que Yassine Bounou a été remplacé par Mounir El Kajoui.

Ce qui s’est passé

Selon les journalistes de beIN Sports, le portier marocain a ressenti des vertiges avant le début du match ce qui a obligé le coach Regragui de faire appel à Mounir El Kadjoui. Son absence n’a finalement pas pénalisée son équipe puisque les Lions de l’Atlas se sont imposés face aux Diables Rouges de la Belgique et mettent un pied et demi aux 8es de finale de cette Coupe du monde.