Certains Marocains continuent à s’attaquer au commentateur algérien de BeIN Sport Hafid Derradji. Au pays du roi Mohammed VI, un appel vient d’être lancé à l’adresse des ressortissants marocains les invitant à boycotter les matchs commentés par le célèbre journaliste algérien.

C’est à la veille du premier match de la sélection marocaine contre la Croatie que l’appel a été lancé par une association. Un appel lancé quasiment au même moment que celui lancé par BDS Maroc pour boycotter le maillot de l’équipe marocaine fourni par l’équipementier allemand Puma, et ce, pour protester contre ses liens avec l’entité sioniste et les colonies israéliennes sur le sol palestinien.

Donc, c’est l’Association des propriétaires de cafés, de restaurants et d’unités touristiques au Maroc qui a appelé les supporters des protégés de Walid Regragui à ne pas suivre les matchs de la coupe du monde 2022 que commente l’Algérien Hafid Derradji. La même association a appelé ses adhérents à ne pas diffuser les matchs commentés par le journaliste de BeIN Sport dans leurs établissements respectifs.

Derradji pris pour cible

En fait, des médias marocains et un certain nombre d’internautes n’ont cessé de prendre le journaliste algérien pour cible, parce que considéré comme étant hostile au Maroc. C’est dans un communiqué rendu public, mardi 22 novembre, que l’association en question a lancé son appel contre Hafid Derradji, l’accusant indirectement de « répandre un discours de haine parmi la jeunesse » au lieu de promouvoir « les valeurs de fraternité et de solidarité ».

Ce n’est pas la première fois que le commentateur algérien de BeIN Sport est la cible d’attaques depuis le Maroc. Au début de l’année, une Marocaine l’a accusé de l’avoir insultée elle et toutes les femmes marocaines, déclenchant un déchaînement de haine contre lui. Mais il s’est avéré que c’était une cabale à partir d’un mensonge. D’ailleurs, Twitter a tout simplement fermé le compte de la femme qui l’a beaucoup dénigré.