Moins d’un mois avant l’ouverture da la phase finale de la coupe du monde 2022 à laquelle l’équipe d’Algérie ne participera pas, la Fédération internationale de football (FIFA) a rendu un vibrant hommage à la sélection algérienne, titillant ainsi la fierté des Algériennes et des Algériens, surtout après la désillusion de l’élimination.

En effet, l’instance présidée par l’Italien Gianni Infantino a publié une vidéo de l’hymne national algérien avec des images des différentes participations des Fennecs durant les phases finales de coupe du monde, en l’occurrence celles de 1982, 1986, 2010 et 2014. On peut y voir d’ailleurs les joueurs qui ont fait l’épopée de 1982, comme Cerbah, Korichi et Merezkane, mais aussi les Kaci Saïd et Menad qui ont fait le Mexique en 1986. On y verra ensuite Karim Ziani et ses coéquipiers qui ont participé à l’expédition sud-africaine de 2010 ainsi que ceux plus récents, Slimani et Feghouli et leur participation historique au Brésil en 2014.

Aussi, ce qui pourrait toucher la sensibilité des Algériens, c’est le premier couplet de l’hymne national algérien qui accompagne la vidéo. Écrit en arabe, le couplet de « Qassamen » est suivi par une phrase en arabe qui ne manquera pas de rendre fiers tous les supporters des Fennecs.

« Quand l’hymne national algérien retentit dans les tournois de la Coupe du Monde de la FIFA, c’est là que les adversaires doivent faire attention, parce que les guerriers du désert arrivent », a en effet écrit l’Instance footballistique mondiale. C’est une publication susceptible de consoler les millions de fans des Verts, mais il est vrai que la désillusion et la rage de l’arbitrage scandaleux sont plus forts. C’est d’ailleurs ce que ne manquent pas de souligner les internautes en évoquant un clin d’œil « osé » de la FIFA alors les Algériens ne se remettent pas encore de cette terrible élimination du mondial qatari.