Transféré à la JS Kabylie, lors du dernier mercato estival et provenance du Club Africain (Tunisie), l’attaquant Redouane Zerdoum pose un réel problème aux dirigeants du club kabyle. 

Le mois de août dernier, les dirigeants de la JS Kabylie ont trouvé un accord avec leurs homologues du club tunisien pour le rachat du contrat de Redouane Zerdoum à 80 000 euros. Le Club Africain, après avoir longtemps attendu, a saisi les responsables de la JS Kabylie, il y a quelques jours pour réclamer l’indemnité de transfert de Zerdoum. Ils ont envoyé vendredi passé une mise en demeure pour le payement des 80 000 euros, comme convenu dans l’accord convenu le le 2 août dernier.

Le club africain menace

Selon les médias tunisiens, les dirigeants du Club Africain souhaitent bénéficier de l’argent de transfert de son ancien joueur à la JS Kabylie, dans les brefs délais. Si le président Yazid Iarichén n’honore pas son engagement dans les jours à venir, les Clubistes vont saisir officiellement la FIFA pour valoir leurs droits. Vu la crise financière qui affecte la JS Kabylie, il est difficile de réunir de l’argent. Les responsables de la JS Kabylie savent qu’une fois que la FIFA se saisit du dossier, il n’y a pas d’autres alternatives que de payer, car dans le cas contraire, le club risque des sanctions.

Pour ce qui est de Redouane Zerdoum, le joueur n’a pas réussi à s’imposer jusqu’au là. Après quatre matchs du championnat et quatre matchs en Ligue des Champions, l’ancien joueur du NAHD n’a bénéficié d’aucune titularisation. Relégué en équipe réserve, par l’entraîneur Abdelkader Amrani, l’attaquant des Jaune et Vert a contracté une blessure, il y’a quelques jours et souffre d’une élongation à la cuisse.