L’ailier droit franco-espagnol-algérien, Mehdi Léris qui évolue à Sampdoria de Gênes (Série A), aurait fait son choix quant à la sélection nationale qu’il va représenter à l’avenir. 

Né en France d’une mère d’origine algérienne et d’un père espagnol,  Mehdi Léris aurait choisi d’opter pour le pays de sa mère, l’Algérie. En effet, l’ailier droit de la Sampdoria de Gênes, qui a fait 8 apparition cette saison avec son club a commencé à suivre a suivre quelques jours internationaux algériens sur les réseaux sociaux. Mais ce qui donne plus d’indice sur son choix, c’est son abonnement à la page de la Fédération algérienne de football (FAF) sur Instagram.

Mehdi Lerès, selon certaines sources, aurait même entamé les démarches pour obtenir son passeport algérien, en attendant un signe de la FAF et le coach Djamel Belmadi qui devrait le retenir pour les prochains stages qui attendent les Verts. Annoncé proche des Verts, après la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2019) remportée par l’Algérie en Egypte, Mehdi Lerès avait déclaré à cette époque qu’il n’avait pas encore tranché sur son avenir international.

« Je n’ai pas encore choisi quelle équipe nationale je veux représenter, ma mère est d’origine algérienne alors que mon père a des racines espagnoles. Je suis né en France mais pour l’instant je ne pense pas au football international  . Je veux juste jouer pour la Sampdoria», avait déclaré Léris le 13 août 2019. Mais depuis cette date, les choses sembles évoluées en décidant d’opter en faveur du pays de sa mère.