Le Procureur général du tribunal de Cheraga à Alger a requis, mercredi, une peine de 7 ans de prison à l’encontre de l’ancien Directeur général (DG) du MC Alger, Omar Ghrib

L’ancien directeur général du MCA, Omar Ghrib serait impliqué dans une affaire de corruption en compagnie d’autres cadres de Sonatrach et aussi anciens dirigeants du MC Alger. Après avoir été auditionné par le juge d’instruction, le 22 juillet suite à une plainte des responsables de Sonatrach suite à une affaire de corruption au sein du club algérois, Omar Ghrib est passé devant le procureur de la République le 21 septembre dernier.

Une peine de 7 ans de prison a été requise plus une amende de 1 millions de dinars. En plus d’Omar Ghrib, d’autres personnes font face à des graves accusations. Il s’agit du commissaire au compte de la SSPA/MC Alger, un cadre supérieur à Sonatrach, un ancien président du Conseil d’administration de la SSPA/MC Alger, le chef de département des finances au sein de la société par action du MC Alger ainsi que le chef de service des moyens généraux.

Tous ces anciens hauts fonctionnaires au sein du  ont eu droit à la même peine et le procureur général prés du tribunal de Cheraga, qui a requis  7 ans de prison ferme pour chacun et 1 million de DA comme amende.