La Confédération africaine de football (CAF) a décidé de suspendre l’activité de l’entraîneur marocain Youssef Rossi pour une durée de cinq ans pour faux diplômes d’entraineur.  

Accusé de falsification de licence d’entraîneur prétendument obtenue au Burkina Faso, l’ancien joueur et actuel technicien marocain, Youssef Rossi, a été condamné  par le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) à l’interdiction d’exercer toute activité d’encadrement pendant une durée 5 ans, annoncent les médias marocains.

Dans sa décision rendu publique sur son compte officiel, la Confédération africaine de football (CAF) confirme la décision de jury de la CAF. La CAF avait reçu des plaintes à propos de la falsification de la licence d’entraineur de Youssef Rossi.  » Il est apparu que la date qui est configurée met en évidence le fait que ladite licence de Youssef Rossi a été falsifiée étant donné qu’à l’époque la Fédération Burkinabè de Football ne pouvait aucunement délivrer des licences « A » car elle n’avait pas encore reçu d’homologation de la part de la CAF. Après vérification, il s’est avéré que la CAF n’a jamais enregistré ladite licence dans sa base de données et que la Fédération Burkinabè de Football a nié avoir produit de tels documents», a annoncé la CAF.
En plus de l’entraineur marocain Youssef Rossi, la Confédération africaine de football (CAF) a suspendu deux entraîneurs à savoir le tunisien Rafik Mhamdi et l’égyptien, Ahmed Adel. Le jury de l’instance de football africain a infligé la même sanction à ses deux entraineurs. Ils sont interdits d’exercer toute activité d’encadrement pendant une durée 5 ans pour la même raison, à savoir la falsification de leur diplôme d’entraineur CAF (A).