Rien ne va chez le MC Alger en ce début de saison. En plus de la crise des résultats et le limogeage de l’entraineur bosnien, Faruk Hadzibegic, le club algérois a perdu toutes ses affaires au niveau du tribunal Arbitral du Sport de Lausanne (TAS). 

En effet, quelques semaines après avoir perdu l’affaire de son ancien joueur camerounais, Eva Wankewai Rooney, licencié en octobre 2020, pour faux, usage de faux et escroquerie, le MC Alger perd officiellement sa deuxième affaire l’opposant à son ancien attaquant international soudanais, Mohamed Abderrahmane Youssef Al-Ghorbal. Ces deux affaires vont saigner le MC Alger sur le plan financier.

Plus de 10 milliards à payer

Deux jours seulement après avoir confirmé le verdict de la commission du statut du joueur de la FIFA, prononcé en avril 2021, obligeant le MC Alger à payer à son ex attaquant Eva Wankewai Rooney, 5 milliards 500 millions de centime, la FIFA oblige le MC Alger à payer la somme de 5 milliards à Mohamed Abderrahmane Youssef Al-Ghorbal, selon le document révélé par le journaliste algérien, Samir Lamari.

Le joueur soudanais avait signé chez le doyen des clubs algériens en 2020 sous forme de prêt de l’autre club algérien, le CA Bordj Bou Arreridj, avant que le contrat ne soit annulé par la Fédération algérienne de football (FAF) et le MC Alger en raison de l’affaire du camerounais Rooney. L’international soudanais, avait été prêté pour une durée de 18 mois pour un montant de 1,3 milliard de centimes. Selon la même source, le MC Alger ne fera pas appel devant le TAS de Lausanne. Les dirigeants du club algérois sollicitent un arrangement ( autour de 3 milliards ) avec les représentants d’El Ghorbal puisque l’affaire est perdue d’avance.