Ainsi s’est achevée la visite du président de la CAF, Patrice Motsepe à Alger. Une visite qui lui a permis de voir que l’Algérie est prête à accueillir les plus grands évènements du football africain et ntoamment la CAN 2025 en cas de retrait de l’organisation à la Guinée. 

Le président de la CAF ne s’attendait certainement pas à un tel égard de la part des Algériens puisqu’en plus d’avoir été royalement accueilli par les responsables du football algérien, il a également eu les honneurs de rencontrer le président de la République, Abdelmajid Tebboune. Cette visite lui a permis d’avoir un aperçu sur le potentiel énorme que renferme l’Algérie quant à l’organisation de grands évènements sur le plan africain et il a été notamment séduit par le CIC de Club des Pins mais aussi et surtout par le stade de Baraki.

D’ailleurs, cette visite lui a permis de voir que l’Algérie était prête à accueillir de grands évènements et le CHAN sera un test grandeur nature au début de l’année prochaine. Une situation qui fait que le pays lorgne désormais l’organisation de la plus prestigieuse des compétitions, la coupe d’Afrique des Nations.

L’Algérie peut remplacer la Guinée

Dans ce sens, avec les rumeurs grandissantes sur le retrait de l’organisation de l’édition 2025 à la Guinée au vu de l’énorme retard pris dans les préparatifs et notamment les infrastructures, la visite de motsepe en Algérie a fait voir que le pays est prêt à prendre le relais et à fournir tout ce qu’il faut pour que récupérer cet honneur. Entre axes routiers, nouveaux stades mais aussi des établissements pour accueillir les équipes, jamais l’Algérie n’aura été aussi prête pour organiser un évènement continental.