Le président de la FIFA, Gianni Infantino, s’est rendu samedi à Rabat (Maroc) où il a assisté à la cérémonie d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations féminines (CAN-2022) qui se déroule actuellement. 

Accueilli par le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, le président de la FIFA s’est exprimé aux médias. Il a beaucoup encensé le Maroc pour ses capacités d’organiser les grands événements sportifs. « Le Maroc est un grand pays, pas seulement de football. Il sait organiser des événements importants. Cette Coupe d’Afrique féminine est une compétition à laquelle on tient beaucoup et c’est pour cela que je suis là aussi », a déclaré Gianni Infantino.

Infitino élogieux envers Lakdjaa

En poursuivant ses déclarations, Gianni Infantino, n’a pas tari d’éloges à l’égard du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Faouzi Lekjaa qui selon lui gère brillamment la FRMF. « Le fait que la CAF ait choisi de la jouer ici est un témoignage au Maroc, à sa capacité, au président Fouzi qui a su brillamment gérer la fédération. Je suis donc heureux et content d’être ici, de voir la magnifique cérémonie d’ouverture de cette Coupe d’Afrique et puis, un bon match de football aussi », a-t-il ajouté.

Accompagné par le président de la CAF Patrice Motsepe, le premier responsable de l’instance de football mondial a suivi la très modeste cérémonie d’ouverture, ainsi que le match d’ouverture qui a opposé le Maroc au Burkina Faso.

Pour rappel, cette nouvelle édition de la CAN Féminine, regroupe pour la première fois 12 équipes. Les quatre équipes qui atteindront le carré d’as valideront directement leur billet pour la Coupe du monde 2023, tandis que les quatre équipes éliminées qui quitteront la compétition en quarts de finale participeront à un barrage intercontinental.