Les dirigeants de la JS Kabylie, ont saisi officiellement les deux instances de football en Algérie, à savoir la Fédération algérienne de football (FAF) et la Ligue de football professionnel (LFP) pour leur exiger de procéder à la programmation des matchs de retard et ce après la 31eme journée programmée pour ce week-end, cela dans le but d’éviter l’arrangement des matchs. 

La JS Kabylie qui occupe actuellement la 2eme place dans le classement avec 54 points, redoute les magouilles en cette fin de saison et l’arrangement des matchs. À travers un communiqué envoyé aux médias, les responsables du club kabyle insistent sur la nécessité de procéder à la mise à jour de calendrier.

« À l’approche de la fin du championnat national, au regard des enjeux du haut et du bas du classement de cette compétition et compte tenu des matchs de retard dont la programmation demeure toujours inconnue, le président du conseil d’administration de la JSK, M. Amar Yazid Iarichen, attire aujourd’hui l’attention des instances footballistiques sur l’urgence de procéder à la mise à jour de toutes les rencontres non encore disputées, et cela à partir de la 31ème journée qui se déroulera ce week-end.

Le président Yazid Iarichen menace de boycotter les trois dernières journées du championnat si les instances de football refusent de programmer les matchs de retard avant les 3 dernières journées du championnat.  » Au-delà de cette journée, la JSK récusera fermement toute reprise du championnat avant d’avoir entièrement assaini le calendrier ». Pour conclure, les responsables de la JS Kabylie affirment que cet appel est dans l’intérêt du football algérien. « Cet appel que lance la JSK va de l’intérêt du football national de manière générale et tend à répondre au souci de préserver le principe de l’équité ».