La JS Kabylie s’apprête à jouer le match de la saison à l’occasion de la réception de la JS Saoura, un concurrent direct pour la 2eme place en Ligue 1. La rencontre se joue dans le cadre de la mise à jour de la 22eme journée du championnat. 

La Ligue de football professionnel (LFP) et contre attente a décidé d’instaurer le huis clos pour cette affiche entre la JS Kabylie et la JS Saoura. En effet, la commission discipline de la LFP a décidé de sanctionner le club kabyle en lui infligeant une sanction d’un match à match huis suite aux événements qui se sont produits lors du match face au NC Magra, dans le cadre de la 30eme journée de Ligue 1, remporté par la S Kabylie (0-1).

JSK-JSS à huis clos

Cette décision a été annoncé dans la soirée de lundi (22h00), soit la veille de la rencontre ce qui  a choqué les supporters et les dirigeants de la JS Kabylie. Au moment où la direction du club a informé ses supporters via le canal officiel de la mise en vente de 14000 tickets pour le match de ce mardi face à la JS Saoura, l’instance présidé par Abdelkrim Medouar a annoncé la décision de programmer le match sans public.

Le timing de cette annonce et la décision de la Commission discipline de la LFP a provoqué la colère des supporters de la JSK qui crient au complot. Pour eux, les responsables de la LFP et le président de la JS Saoura sont derrière cette décision pour aider l’équipe adverse à réaliser un bon résultat à Tizi-Ouzou et priver la JS Kabyle de la 2eme place.

La direction de la JSK réagit

La direction de la JS Kabylie n’a pas tardé à réagir. C’est à travers un communiqué rendu public sur la page officielle, que les dirigeants des Jaune et Vert ont condamné cette décision de la LFP. La JSK a fait également part de ses doutes concernant la désignation du même commissaire au match, qui a été derrière la suspension de Salim Boukhanchouche pour 2 matchs fermes, alors qu’il était victime de l’acharnement des supporters du HB Cehlghoum Laid.

Le communiqué de la JS Kabylie a été accompagné par la feuille du match NC Magra – JS Kabylie où on ne voit aucun signalement des jets de projectiles par les arbitres de la rencontre sur les supporters de la JSK. Le président Yazid Iarichén et ses collaborateurs se sont interrogés également sur l’annonce de la sanction à une heure tardive (22h00), alors que le club avait tout organisé pour accueillir les supporters des deux équipes ce mardi dans les gradins du stade du 1er novembre.