L’ancien président de la JS Kabylie, Cherif Mellal, a été arrêté, dans la soirée de samedi par les services de sécurité de la wilaya de Tizi-Ouzou. Cherif Mellal est cité dans une affaire d’incitation à la violence et sera présenté lundi devant le procureur de la République, a-t-on appris de sources concordantes.   

Cherif Mellal est accusé d’incitation à la violence où il s’est fait piégé par un de ses proches. L’affaire remonte en début du mois de ramadan, où l’ancien président de la JS Kabylie a appelé un de ses anciens amis auquel il a proposé d’agresser des dirigeants de la l’actuelle direction de la JS Kabylie et aussi un supporter de la ville de Tizi-Ouzou, contre une somme d’argent.

La proposition a surpris son ancien ami et employé à la JS Kabylie, qui a décidé d’enregistrer la discussion de 24 minutes et la présenter aux personnes que Cherif Mellal voulait agresser qui ont à leur tour saisi les services de sécurité. Ces derniers, après avoir confirmé que l’enregistrement n’a pas été fabriqué, ont convoqué Cherif Mellal pour l’entendre avant de prendre la décision de le présenter devant la justice.

Depuis qu’il a été éjecté de la présidence de la JS Kabylie, Cherif Mellal, essaye par tous les moyens de dénigrer la nouvelle direction, avec l’espoir de reprendre le pouvoir, en vzin.