Algérie : Coup de tonnerre à l’USM Alger. La direction de Serport a été écartée momentanément de la gestion de la société et donc, Achour Djelloul n’est plus président des Rouge et Noir.

Lorsque la société étatique a racheté la formation usmiste, Achour Djelloul s’est directement impliqué et a pris le pouvoir du côté du club de Soustara. Si les résultats n’ont pas vraiment été à la hauteur, ce dernier a demeuré confiant, mais désormais, il faudra faire sans lui pour la suite du parcours.

En effet, depuis hier, Achour Djelloul n’est plus le président de l’USMA. Il a été écarté de la gestion de l’entreprise Serport et surtout de l’USMA. C’est tout ce qu’il y a eu comme informations concernant cette situation, mais il y a d’autres informations qui parlent d’une affaire plus importante.

Le président usmiste serait accusé d’avoir pris part à une scabreuse affaire de détournement de centaines de conteneurs contenant des voitures de la marque Hyundai qui appartenaient à l’ancien oligarque Tahkout. Cependant, cela ne reste que des suppositions du moment qu’aucun communiqué officiel n’a été publié pour parler du fond et de la forme de cette mise à l’écart du désormais ancien président de l’USMA.