Le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, vit une situation très difficile ces dernières semaines et la presse marocaine l’a annoncé sur le départ avant la Coupe du monde. 

Malgré qu’il a réussi à qualifier les Lions de l’Atlas à la Coupe du monde-2022, Vahid Halilhodzic fait objet de nombreuses critiques de la part des journalistes et les supporters marocains qui réclament son limogeage. Le technicien bosnien est en train de payer cash sa relation tendue avec le milieu de terrain offensif de Chelsea, Hakim Ziyech qui refuse de revenir en sélection.

Annoncé sur le départ pour céder sa place à André Villas-Boas, Vahid Halilhodzic s’est exprimé sur son avenir sur le site marocain « El-Kora El-Arabi ». L’ancien sélectionneur des Verts, regrette les critiques qu’il a subies depuis un moment par la presse locale. « Je suis victime d’une compagne de dénigrement. Où lieu de parler de mes chiffres et les exploits que je réalise avec cette sélection, on parle de mon limogeage. Je ne supporte plus cette situation », regrette t-il.

En poursuivant ses déclarations, Vahid Halilhodzic, affirme qu’il ne donne pas assez d’importance à ce qui se dit sur son avenir et qu’il est concentré uniquement sur son travail. « Je suis armé d’une grande force et toutes ces rumeurs ne vont pas me déstabiliser. Je suis actuellement dans mon bureau et je continue à travailler le plus normalement du monde et sans donner de l’importance à tout ce qui se dit sur mon avenir »,a-t-il conclu.