Le stage de l’équipe nationale commence bientôt et la Fédération algérienne a déjà pris une décision importante en instaurant un blackout total sur la préparation.

Pour préparer au mieux la rencontre face à la formation du Cameroun, la Fédération algérienne sur demande du sélectionneur national, Djamel Belmadi a programmé un stage en Guinée Equatoriale qui offre toutes les commodités pour réussir cette préparation mais dispose également des mêmes caractéristiques climatiques que le Cameroun.

D’ailleurs, la FAF veut que tout se passe bien et dans ce sens, elle a instauré un blackout concernant ce stage. « Aucune activité médiatique n’est finalement prévue durant le séjour de l’équipe nationale qui aura besoin de toute la quiétude et la concentration nécessaires pour préparer son match face au Cameroun », indique la Fédération algérienne dans un communiqué,  expliquant que cette décision par le temps très court imparti concernant ce stage.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que le staff technique nationale ne veut donner aucune indication sur son plan d’action pour ce premier match et on peut donc comprendre qu’il veuille éviter une fuite d’information qui pourrait aider les camerounais. Pour rappel, le coach national craint que des espions ne soient présents en Guinée Equatoriale pour recueillir des informations contre son équipe.   

Récemment des informations rapportées par nos confrères en Algérie ont indique que le président de la Fédération camerounais, Samuel Eto’o aurait mobilisé une armée d’espions pour suivre le travail des Verts. Eto’o ne veut pas rater l’opportunité du stage en Guinée pour espionner le travail de Djamel Belmadi et ses joueurs.