Sur son site internet, la Fédération algérienne de football a tenu à formellement démentir l’information concernant une correspondance de la FIFA pour des explications sur l’article paru sur le quotidien arabophone El Khabar.

Il y a quelques jours, nos confrères du quotidien arabophones avaient publié un article intitulé : « Le vétérinaire et le médecin dissèquent le cadavre», parlant par la suite d’une correspondance de la FIFA à la FAF afin d’avoir des explications sur le prétendu scandale de l’arbitrage en Algérie. Il n’en fallait pas plus pour provoquer une nouvelle polémique surtout que ça tire de partout ces derniers temps sur l’arbitrage.

Cependant, la FAF a pendu un communiqué dans lequel, elle dément avec fermeté la réception d’une lettre de la FIFA qui demanderait des explications. D’ailleurs, la FAF a même fait savoir que tout ce qui a été dit n’avait aucun fondement et qu’elle n’avait absolument rien reçu.

« Après avoir été informé par l’article d’« El-Khabar » relatif au « scandale » de l’arbitrage algérien : « La « FIFA » demande à la « FAF » d’apporter des éclaircissements », la Fédération Algérienne de Football dément catégoriquement ces allégations sans fondements. La FAF n’a été destinatrice d’aucune correspondance de la part de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) », écrit la FAF sur son site internet.

De plus, touché directement par l’article en question, Mohamed Bichari en charge de l’arbitrage a décidé d’ester le quotidien en justice pour faire valoir ses droits. D’ailleurs, pour conclure, la Fédération algérienne a tenu à inviter les journalistes à vérifier la véracité des informations avant de les publier tout en insistant sur le fait de se rapprocher des sources officielles au sein de l’instance pour avoir la bonne information.