Hier s’est tenue la réunion du  bureau fédéral. Si les choses se sont plus ou moins bien passées concernant ce conclave, un sujet sensible  a été passé en revue et il s’agit des problèmes de dettes des clubs de la ligue 1 auprès de la chambre de résolutions des litiges et on peut dire que les montants sont énormes et effrayants. Les clubs algériens doivent au trésor public plus de 90 milliards de centimes. 

Ainsi, 13 équipes sur les 18 de la ligue 1 sont actuellement interdites de recrutement. Le montant le plus effrayant est celui du RCR avec pas moins de 23 milliards de dettes suivi du MCO avec 21 milliards de centimes.

D’ailleurs, de grands clubs comme le MCA, la JSK, l’ESS ou encore le NAHD sont interdites de recrutement jusqu’à règlement des dettes ou les sensibiliser manière importante. Voici d’ailleurs, les dettes des clubs concernés par l’interdiction de recrutement :

MCO : 21 Milliards

O Médéa : 10 milliards

RC Arbaa : 5,4 milliards

NAHD : 980 millions

MCA : 1,6 milliards

ESS : 6 milliards

CSC : 640 millions

US Biskra : 13 milliards

ASO : 3 milliards

WAT : 5 milliards

RCR : 23 milliards

NC Magra : 3 milliards

JSK : 6 milliards

A noter que 5 clubs uniquement n’ont pas de dettes et pourront recruter sans être inquiétés et il s’agit de la JSS, le Paradou, le CRB, le HBCL et l’USMA. Ce sont là, les 5 bons élèves.