Secouée par une crise financière aiguë depuis plusieurs années et sous la menace d’une récession, la JS Kabylie pourrait être reprise par une société nationale. Selon une source proche de la direction, la JS Kabylie sera reprise dans les mois à venir par une grande société nationale.

Une folle rumeur annonçant la venue de Naftal circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, mais le président de la JS Kabylie, Yazid Yarichène, même s’il a confirmé pour la venue d’une grande société, a assuré qu’il n’y a rien d’officiel concernant Naftal. « Il n’y a rien d’officiel concernant la venue de Naftal. Depuis qu’on est arrivés, on n’a pas cessé de réclamer la venue d’une société nationale », a réaffirmé le président Yazid Yarichène.

Le président Yazid Yarichène avoue que si les pouvoirs publics ne viennent pas en aide au club, il sera difficile, voire impossible à la direction de faire face à la crise financière à laquelle est confronté la JS Kabylie. « Au lieu qu’on investisse dans le club et qu’on mette notre projet en marche, on s’est retrouvés à payer les dettes de l’ancienne direction. C’est vraiment trop. C’est pour cela qu’on n’a pas arrêté de dire qu’il faut une société nationale pour prendre le contrôle de ce grand club. Ce n’est pas normal que le club le plus titré d’Algérie soit abandonné par les pouvoirs publics »,regrette le président de la JS Kabylie.