L’Algérie retient 3 derniers noms pour le poste de sélectionneur

L'Algérie retient 3 derniers noms pour le poste de sélectionneur 1

La Fédération algérienne de football s’active pour trouver le successeur de Djamel Belmadi à la tête de l’équipe nationale. La commission d’experts constituée pour examiner les candidatures a établi une short-list de huit entraîneurs.

Selon le quotidien arabophone Echorouk, la Fédération algérienne de football (FAF) a franchi une nouvelle étape dans la recherche du successeur de Djamel Belmadi. La commission d’étude des dossiers des entraîneurs s’est réunie jeudi, au siège de la FAF pour examiner les candidatures. Lors de cette réunion qui a duré plus de quatre heures, la commission a établi une liste préliminaire de huit entraîneurs.

La short-List est gardée confidentielle, mais on croit savoir que des noms comme Vladimir Petkovic, Carlos Queiroz, le grand favori et José Peseiro y figurent. Le nom du futur sélectionneur sera connu dans les prochains jours, soit avant le 15 février. D’autres noms circulent également, comme ceux de Hugo Broos, sélectionneur de l’Afrique du Sud, José Peseiro, finaliste de la CAN 2024 avec le Nigeria ou encore Hervé Renard, dont la piste semble plus compliquée.

La FAF préfère prendre le temps de sonder le marché et d’établir une short-list de qualité. La balle sera dans le camp du président Sadi, qui devra choisir l’homme capable de mener les Fennecs lors des prochaines échéances.

20 candidatures sur la table

Par ailleurs, selon le membre de la commission de sélection de nouveau sélectionneur, Mohamed Maouche, la commission de la FAF a reçu une vingtaine de candidatures, toutes plus prestigieuses les unes que les autres.

La FAF a établi des critères précis pour départager les candidats. L’expérience, la connaissance du football africain et la capacité à communiquer avec les joueurs en français sont des points non-négociables. La commission ad hoc, composée de membres expérimentés, se réunit régulièrement pour analyser les dossiers et évaluer les options, selon le même membre.

Le nouveau coach aura l’occasion de faire ses preuves lors d’un tournoi amical international en mars prochain. Cette échéance permettra d’évaluer ses choix tactiques, sa capacité à motiver les troupes et son aptitude à gérer le groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *