Saïd Benrahma, la catastrophe

Saïd Benrahma, la catastrophe 1

Le transfert de Saïd Benrahma à l’Olympique Lyonnais a connu une tournure rocambolesque. Initialement prévu pour le 1er février, le passage du joueur algérien a finalement capoté dans les dernières heures, laissant place à une vive déception et à de nombreuses interrogations.

L’OL avait pourtant tout mis en œuvre pour finaliser l’opération dans les temps impartis. Le club français avait rassemblé les données administratives nécessaires via la plateforme FIFA TMS et multiplié les relances auprès de son club, West Ham.

Mais c’est du côté anglais que la faille a eu lieu. West Ham n’a pas rempli ses obligations dans les délais impartis, retardant l’obtention du certificat international de transfert et rendant impossible la conclusion du deal avant la fermeture du mercato.

Benrahma bloqué par West Ham

Face à ce manquement flagrant de professionnalisme, l’OL n’a pas mâché ses mots. Un communiqué acerbe publié sur le site officiel du club a pointé du doigt le comportement « incompréhensible » de West Ham, soulignant un manque de respect envers l’institution lyonnaise et le joueur lui-même. L’OL n’exclut d’ailleurs pas d’engager des démarches ultérieures pour faire valoir ses droits et obtenir réparation pour ce préjudice subi.

La victime principale de ce fiasco est incontestablement Saïd Benrahma. L’international algérien, qui avait donné son accord pour rejoindre l’OL, se retrouve aujourd’hui dans une situation incertaine, son avenir footballistique immédiat étant compromis. Benrahma espérait se relancer dans un championnat qu’il connait bien, mais son club anglais ne veut pas le lâcher. Pourtant, le joueur algérien ne joue plus au sein du club et est relégué au statut de remplaçant depuis le début de saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *