L’énorme coup de pression de la FAF contre Belmadi

L'énorme coup de pression de la FAF contre Belmadi 1

L’Algérie va affronter le Burkina Faso dans un match décisif dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2024, qui se déroule en Côte d’Ivoire. Les Fennecs sont deuxièmes du groupe D, avec un seul point, à égalité avec l’Angola.

Les Fennecs n’ont pas d’autres choix que de gagner face au Burkina Faso. Tout autre résultat va compliquer énormément leurs chances de qualification. Avant ce match important, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Walid Sadi, a engagé des discussions avec les joueurs de l’équipe nationale. L’objectif est clair : assurer une qualification en tête du groupe, afin de disputer les huitièmes de finale à Bouaké.

En effet, si l’Algérie termine deuxième, elle devra se déplacer à Korhogo, une ville située à plus de 700 kilomètres de Bouaké. Ce déplacement pourrait perturber la préparation des joueurs et leur donner un handicap pour le reste de la compétition.

La FAF met la pression sur Belmadi

Le président de la FAF a précisé que l’instance qu’il dirige a mis en place les meilleures conditions pour l’équipe nationale à Bouaké. Un hôtel entier a été réservé pour les joueurs, afin de leur permettre de se concentrer sur leur préparation. « Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour nous qualifier en tête du groupe. Nous sommes déterminés à atteindre cet objectif,  » a déclaré Walid Sadi.

La pression est donc forte sur les joueurs algériens pour assurer une qualification en tête de groupe à la CAN 2024. Les Fennecs vont jouer leurs deux prochains matches à Bouaké, contre le Burkina Faso et la Mauritanie. Si les joueurs parviennent à remporter ces deux rencontres, ils seront assurés de terminer en tête du groupe.

Les Fennecs devront commencer par une victoire impérative ce samedi face aux Etalons qui ont montré de très bonnes choses face à la Mauritanie. Les coéquipiers de Riyad Mahrez devront sortir le grand jeu pour arriver au bout de cette coriace équipe burkinabé. Avec la chaleur accablante, la forte humidité, et l’absence de Bennacer pour blessure, la mission s’annonce très difficile.