CAN 2024 – Algérie : L’énigmatique décision de Belmadi

CAN 2024 - Algérie : L'énigmatique décision de Belmadi 1

La sélection algérienne se prépare pour la 34eme édition de la Coupe d’Afrique des Nations qui va se dérouler en Côte d’Ivoire. Sous la houlette de Djamel Belmadi, les verts visent à atteindre les phases avancées du tournoi, cherchant à faire oublier les déceptions de la précédente édition d’une part, et la frustration de ne pas se qualifier pour la Coupe du Monde au Qatar d’autre part.

Néanmoins, la décision énigmatique de Belmadi suscite encore des interrogations. Alors que la CAF avait autorisé les équipes participantes à inscrire 27 joueurs sur la liste du tournoi, le sélectionneur algérien a préféré convoquer 26 joueurs uniquement. Et suite au forfait pour blessure de l’un de ses meilleurs joueurs en attaque, Amine Gouiri, Belmadi a décidé de convoquer à sa place un 4eme gardien de but.

Le choix d’ajouter Mustapha Zeghba en tant que joueur numéro 26 dans la liste finale pour la CAN 2023 a surpris tout le monde. Ce choix s’avère être une mesure préventive du staff technique des Verts, suite à la blessure du gardien Raïs M’Bolhi lors de la première séance d’entraînement à Lomé, la capitale togolaise. L’arrivée de Mustapha Zeghba porte à quatre le nombre de gardiens dans l’équipe nationale, aux côtés d’Anthony Mandrea, Ossama Benbot et Raïs M’Bolhi.

Belmadi fait le choix de l’expérience

Cependant, le sélectionneur algérien a décidé de se priver de deux joueurs de champs qui peuvent apporter un plus lors de la compétition. Des joueurs tels que Bouanani, Brahimi, Benrahma, Kadri, Bendebka, Zorgane ou Sayoud peuvent proposer des solutions intéressantes à Belmadi lors de ce tournoi.

Djamel Belmadi mise sur des joueurs d’expérience pour briller à la CAN, notamment Riyad Mahrez, Ismaël Bennacer, Rami Bensebaini, Youcef Atal (OGC Nice), Baghdad Bounedjah, Islam Slimani et Aissa Mandi, tous champions d’Afrique en 2019. Mais la décision de Belmadi de se priver de deux joueurs supplémentaires demeure énigmatique.

Par ailleurs, l’équipe algérienne poursuit ses préparatifs en vue de la phase finale de la CAN, qui se tiendra du 13 janvier au 11 février en Côte d’Ivoire. Lors de leur camp d’entraînement à Lomé, le dimanche, l’équipe dirigée par Djamel Belmadi a réalisé sa séance d’entraînement la plus longue, totalisant deux heures et dix minutes, avec un accent particulier sur le travail physique intensif. Plusieurs séances préparatoires ont été organisées, réunissant les 26 joueurs disponibles.

L’équipe type commence à se dessiner

Dans un match amical précédent contre le Togo, remporté 3-0 par l’Algérie, Belmadi a aligné principalement les titulaires dès le début de la rencontre. Cependant, le coach a affirmé après le match qu’il n’a pas encore décidé de la composition de l’équipe de départ pour le tournoi continental.Concernant le deuxième match amical contre le Burundi qui se jouera ce mardi 9 janvier 2024, Belmadi a insisté sur le fait de ne pas diffuser le match, même s’il se déroule à huis clos. L’Algérie évoluera dans le Groupe 4 de la CAN, aux côtés de la Mauritanie, de l’Angola et du Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *