Algérie : L’annonce forte de Djamel Belmadi sur son avenir

Algérie : L'annonce forte de Djamel Belmadi sur son avenir 1

Djamel Belmadi a répondu à une question d’un journaliste concernant son avenir à la tête de la sélection algérienne en cas d’échec à la CAN 2024. Le sélectionneur national affirme qu’il ne pense pas actuellement au sujet et qu’il reste totalement concentré à la CAN.

Djamel Belmadi s’est un peu emporté en répondant à la question de savoir s’il quitte la barre technique des verts en cas de défaite à la CAN 2024. « Votre question est relativement déplacée », fait-il remarquer, avant d’ajouter : « je ne pense qu’à la CAN 2024 et le reste Dieu sait ».

La réponse de Belmadi montre clairement son engagement total envers la sélection pour la CAN 2024, et son refus de spéculer sur son avenir au-delà de ce tournoi africain. Le sélectionneur met en avant la concentration totale de l’équipe sur l’objectif immédiat, écartant toute distraction liée à des scénarios hypothétiques de départ.

Le sélectionneur algérien a affirmé lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui au stade Nelson Mandela que l’équipe nationale n’est pas parmi les prétendants au titre de la Coupe d’Afrique des Nations 2024 en Côte d’Ivoire. Il a précisé : « Nous ne sommes pas candidats au titre car nous ne nous sommes pas qualifiés pour la Coupe du Monde et avons été éliminés dès le premier tour de la CAN au Cameroun. »

Belmadi nomme ses favoris pour la CAN 2024

Djamel Belmadi a cité l’Égypte, le Sénégal, le Maroc, la Tunisie, la Côte d’Ivoire et le Nigeria comme favoris pour remporter le titre, soulignant que la CAN en Côte d’Ivoire serait différente de ses prédécesseurs. Pour les verts, « nos objectifs dans chaque compétition à laquelle nous participons ne changent pas. Ils consistent à aller aussi loin que possible et à obtenir le meilleur résultat. Cependant, nous ne sommes pas seuls, et il y aura une bataille féroce entre les équipes », a-t-il ajouté.

En somme, Djamel Belmadi reste axé sur le chalenge immédiat qui est la CAN ivoirienne et refuse de spéculer sur son avenir. Le sélectionneur insiste sur la nécessité pour l’équipe d’Algérie de se concentrer sur ses performances sur le terrain, plutôt que sur des considérations extérieures. La CAN 2024 sera l’occasion pour l’équipe nationale de réaliser ses objectifs malgré la rude concurrence qui se présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *