Algérie : Un ex-sélectionneur évoque un malaise et les raisons de son départ

Algérie : Un ex-sélectionneur évoque un malaise et les raisons de son départ 1

L’ex-sélectionneur de l’équipe d’Algérie, le Serbe Milovan Rajevac, a fait des révélations qui en disent long sur son départ précipité de la barre technique des Fennecs en 2016. Dans un entretien accordé au média Al Araby Al Jadid, basé à Londres, le technicien serbe a fait part de l’atmosphère insupportable qui régnait chez les Verts à son passage, sous le règne de Mohamed Raouraoua.

En effet, tout en gardant sa sérénité, Milovan Rajevac a évoqué le bref passage (seulement deux matchs joués dont une victoire et un match nul) en tant que sélectionneur des Verts en 2016, soit après le départ du technicien breton Christian Gourcuff. Il n’a pas manqué de préciser qu’il ne tenait rigueur à personne et que son passage « faisait partie du passé ».

Mais celui qui a pris plus tard les barres techniques des sélections de Thaïlande et du Ghana, n’a pas omis de révéler l’atmosphère au sein de l’équipe d’Algérie, qui l’a poussé à quitter très vite la sélection algérienne, après deux matchs joués. En fait, c’est le match nul face au Cameroun, en octobre 2016, qui a été le déclic pour Milovan Rajevac.

« Après le match nul face au Cameroun au 1er tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, j’ai senti qu’il était temps que cela change », a affirmé l’entraîneur serbe, estimant que « la communication avec certains joueurs n’était pas très bonne » et que « la meilleure chose à faire pour tout le monde, c’était de se séparer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *