Liste de l’Algérie pour la CAN 2024 : À quoi s’attendre ?

Liste de l'Algérie pour la CAN 2024 : À quoi s'attendre ? 1

Dans quelques jours, Djamel Belmadi dévoilera la liste des joueurs qui représenteront l’Algérie lors de la CAN 2024. Le champion d’Afrique en 2019 prépare activement son équipe, avec un stage le 25 décembre en Algérie avant de s’envoler vers un pays africain pour disputer deux matchs amicaux cruciaux en préparation du grand événement.

Pour la CAN 2024, le sélectionneur algérien devrait reconduire la confiance à la majorité du groupe qui avait affronté la Somalie et le Mozambique en novembre dernier. Cependant, Belmadi aura le droit à convoquer 4 joueurs supplémentaires pour boucler la liste des 27.

Retour des blessés

Cependant, des retours de blessures notables pourraient influencer les choix de Belmadi. Aissa Mandi, après quelques semaines d’indisponibilité, reprend les entraînements avec son club, tandis qu’Ismaël Bennacer a effectué un retour sur le terrain après plus de six mois d’absence, des come-backs qui réjouissent Belmadi.

Nabil Bentaleb est également, de retour. Le milieu de terrain joue régulièrement avec Lille en Ligue1 et pourrait être une solution efficace pour les problèmes de milieu en équipe nationale. Un trio Bennacer – Bentaleb – Aouar au milieu est le rêve de Belmadi.

Youcef Belaili, le retour ?

La question demeure quant à la sélection de Youcef Belaili, actuellement en grande forme avec 10 buts en Ligue 1, le rendant le joueur le plus décisif du championnat local et de tous les attaquants algériens. Ces statistiques impressionnantes poussent inévitablement Belmadi à envisager la convocation de l’attaquant mouloudéen.

Des cadres en mauvaise forme

Cependant, des interrogations persistent autour de certains joueurs clés. Youcef Atal, pilier incontesté de l’équipe, fait face à une période difficile, sans compétition depuis plus de deux mois et confronté à des problèmes judiciaires sérieux. Bien que sa présence en Côte d’Ivoire semble probable, ses lacunes en termes de compétition et sa fragilité physique pourraient poser des défis au sélectionneur.

Rayan Ait Nouri, blessé depuis quelques semaines, semble également incertain pour un retour avant la CAN. C’est pourquoi Belmadi envisage de faire appel à Fawzi Ghoulem, joueur régulier en Turquie, afin de pallier toute éventualité négative. Houssem Aouar, en difficulté et mis à l’écart par Mourinho, risque même d’être forfait pour la CAN pour cause de blessure. Dans le secteur offensif, la situation de Slimani reste énigmatique. Touché au genou lors du regroupement de novembre, le joueur semble en difficulté physique et n’a pas beaucoup joué avec son club brésilien depuis.

Amoura, l’homme en forme

À l’inverse, Mohamed Amine Amoura émerge comme la révélation du moment. Avec 11 buts en Jupiler League depuis le début de la saison, l’attaquant de 23 ans est devenu l’espoir du football algérien, s’attirant le surnom de « Speedy Amoura » pour sa vitesse et sa technique. Il représente un atout sur lequel Belmadi peut compter pour déstabiliser les défenses adverses lors de la CAN 2024.

En somme, la composition finale de l’équipe algérienne pour la CAN 2024 reste entourée d’incertitudes, entre les retours de blessures, les performances en dents de scie de certains joueurs clés, et l’émergence de talents prometteurs. Le choix de Belmadi dans la sélection des joueurs sera cruciale pour les ambitions de l’Algérie dans cette compétition continentale majeure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *