CAN 2024-Algérie : Les 4 inconnues de la liste de Belmadi

CAN 2024-Algérie : Les 4 inconnues de la liste de Belmadi 1

À un mois du coup d’envoi de la CAN 2024, Djamel Belmadi, le sélectionneur algérien, se trouve face à plusieurs dilemmes concernant la liste finale des convoqués. Belmadi devra prendre certaines décisions qui ne vont pas plaire.

La prise de décision de Djamel Belmadi sera scrutée de près par les fervents supporters algériens. Le sélectionneur algérien devra opérer des choix déterminants, équilibrant l’expérience, la jeunesse et la forme actuelle des joueurs afin de former un groupe solide et homogène.

Ces choix, cruciaux, influenceront grandement les chances de l’Algérie de défendre son titre de championne d’Afrique. À quelques semaines du coup d’envoi de la CAN 2024, l’incertitude règne autour de quatre points principaux dans la tête de Djamel Belmadi.

Nombre de joueurs convoqués

La Confédération africaine de football (CAF) a octroyé aux sélectionneurs la latitude d’établir une liste de 23 à 27 joueurs pour cette édition de la CAN. Bien que la décision finale de Djamel Belmadi ne soit pas encore connue, des indications laissent penser qu’il envisage un effectif de 25 joueurs. Cette option lui confèrerait une marge de manœuvre accumulée en cas de blessure ou de suspension. Cependant, Belmadi ne privilégie pas un effectif élargi sauf en cas d’incertitudes concernant certains joueurs.

Ismaël Bennacer, convoqué, pas convoqué ?

Ismaël Bennacer, éloigné des terrains pendant plus de six mois en raison d’une blessure, a récemment retrouvé la compétition avec le Milan AC. Bien que le sélectionneur algérien exprime le souhait de l’inclure dans son groupe, le club italien manifeste des réticences à le laisser participer à la CAN.

La participation du milieu de terrain milanais est en grande partie, tributaire de ses performances d’ici la fin du mois. Si Bennacer parvient à enchaîner avec son club, Belmadi le mettra dans la liste définitive, sinon il sera obligé de faire l’impasse de ses services.

Slimani, présence incontestée ? 

Le poste d’attaquant de pointe demeure l’un des plus fortement contestés au sein du groupe algérien. Islam Slimani, Amine Amoura et Baghdad Bounedjah se disputent ardemment une place de titulaire. Si Amoura pete la forme actuellement avec son club belge, Slimani jouit de l’expérience, et Bounedjah présente une forme actuelle des plus percutantes.

Le dilemme avec Slimani est sa situation avec son club brésilien Coritiba, avec qui il ne joue plus depuis Novembre, à cause de sa blessure face au Mozambique. Le buteur historique de l’Algérie arrivera à la CAN avec un terrible manque de compétition.

La quête d’une solution à gauche de la défense

Le flanc gauche de la défense constitue aussi un casse-tête supplémentaire pour Djamel Belmadi. Rayan Aït-Nouri est blessé alors que Yasser Larouci et Ahmed Touba ne jouent plus avec leurs clubs. Faouzi Ghoulam, ayant retrouvé sa pleine forme après une longue blessure, pourrait s’avérer une solution des plus intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *