L’OGC Nice ne lâche pas Youcef Atal

L’OGC Nice ne lâche pas Youcef Atal 1

L’entraineur de l’OGC Nice, Francesco Farioli, a abordé ce vendredi 8 décembre 2023, l’avenir de Youcef Atal avec son club. L’entraineur italien a confié que l’international algérien sera bien à la disposition du groupe une fois sa sanction purgée.

Farioli a déclaré lors de sa conférence de presse avant le match contre Reims : « La suspension prendra fin avec le match contre Lens (prévu le 20 décembre, ndlr). Ensuite, il sera à la disposition de l’équipe. Il n’y a pas grand-chose à ajouter. Comme tous les joueurs suspendus, il doit soutenir ceux qui sont sur le terrain et continuer à travailler ».

Ces déclarations laissent transparaître une volonté de garder le joueur. Cependant, compte tenu des événements récents et du désaveu du joueur par ses propres dirigeants, il est peu probable que Youcef Atal accepte de prolonger son séjour au sein du club. Il convient de noter que Youcef Atal n’a pas disputé le moindre match avec l’OGC Nice depuis le 1er octobre dernier.

Francesco Farioli attend le retour d’Atal

Francesco Farioli semble assurer qu’Atal sera réintégré dans l’équipe dès son retour sur le terrain, mettant ainsi fin à une période prolongée d’absence. L’entraîneur insiste sur le fait que le joueur doit se focaliser sur son rôle en tant que joueur de l’équipe et persévérer pour contribuer au succès de son équipe.

Il faut dire que l’absence prolongée d’Atal a indubitablement eu des répercussions sur l’équipe et son éventuel retour pourrait insuffler une dynamique positive. Toutefois, il est plausible que le joueur fasse de nouveau face à des critiques et des attaques verbales dans les stades français.

Pour rappel, le joueur devra comparaitre devant le tribunal correctionnel de Nice le 18 décembre prochain, dans une affaire de « provocation à la haine raciale ». L’international algérien est poursuivi à cause du partage en story d’une vidéo controversée sur son compte Instagram.

1 Comment

  1. please mr atal straight from the heart of an Algerian. leave the country and that fucking club race maudite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *