Face aux accusations, Djamel Belmadi reçoit un soutien de taille

Face aux accusations, Djamel Belmadi reçoit un soutien de taille 1
Belmadi

La Fédération algérienne de football (FAF) a pris position en faveur de Djamel Belmadi, face aux critiques qui l’ont visé quelques semaines seulement, avant le début de la CAN 2024. Cette campagne de critiques a poussé la FAF à rompre son silence, défendant ainsi le sélectionneur national.

Ces derniers temps, certaine parties ont dénoncé le fait que Belmadi ne soit pas installé en Algérie, soulignant son arrivée seulement quelques jours avant le début des stages de l’équipe nationale, contrairement aux précédents sélectionneurs. Depuis sa nomination en tant que sélectionneur des Verts en août 2018, Belmadi a pris l’habitude de se rendre en Algérie uniquement lors des stages officiels, en raison de sa résidence à Doha depuis plusieurs années.

Belmadi avait précédemment justifié son absence aux matchs du championnat local en chargeant son ancien assistant, Majid Bougherra, de suivre les joueurs et de lui fournir des rapports détaillés. Cependant, après le départ de Bougherra de la barre technique de l’équipe locale, Belmadi reste éloigné des terrains algériens pour des raisons inconnues.

La FAF affiche son soutien à Belmadi

En réponse à ses critiques, la FAF a publié un communiqué sur son site officiel, pour souligner qu’il n’y a « aucune affaire liée à ce sujet ». La FAF a également indiqué qu’il existe des engagements contractuels avec le sélectionneur national, Djamel Belmadi. L’instance fédérale a appelé par ailleurs, les médias nationaux, la famille du football et les supporters des Verts à se rallier autour de Belmadi et à le soutenir dans sa mission visant à hisser haut le drapeau national, en particulier lors de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire.

L’Algérie aspire à redorer son blason après sa décevante performance lors de la précédente Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun en 2022, et vise un troisième titre après ses victoires en 1990 et 2019. L’équipe nationale algérienne, qui a été éliminée dès la phase de groupes lors de la dernière édition du tournoi, est placée dans le groupe 4 au premier tour de la CAN 2023, aux côtés du Burkina Faso, de la Mauritanie et de l’Angola.

1 Comment

  1. Ne rêvez pas trop pour la CAN 2024. On a une équipe faible dans tous ses compartiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *