Belaïli au cœur d’une polémique à cause de son fils

Belaïli au cœur d'une polémique à cause de son fils 1

L’international algérien, Youcef Belaili, attire constamment l’attention, que ce soit sur le terrain ou en dehors. Ses récentes performances avec le MC Alger font de lui, la star du championnat algérien. Cependant, malgré son succès, une controverse a éclaté, mettant en lumière la présence de son fils sur le banc du Mouloudia aux côtés de ses coéquipiers.

Le 27 novembre dernier, la fédération algérienne de Football (FAF), sous la présidence de Walid Sadi, a émis une communication aux présidents des ligues et des clubs, rappelant strictement l’interdiction de la présence de toute personne non inscrite sur la liste officielle d’une rencontre sur le banc d’une équipe. En outre, le règlement autorise l’arbitre à interrompre le match si une « personne étrangère » est présente sur la ligne de touche pendant une période de 15 minutes, avec le club concerné exposé à des sanctions.

Lors du dernier match entre le MCA et Magra, le fils de Belaïli a été repéré sur le banc du Mouloudia en fin de rencontre, suscitant ainsi des critiques de la part des observateurs du football. Cette situation a soulevé des interrogations quant au respect des règles édictées par la FAF et a mis en lumière la nécessité pour les acteurs du football, même les plus renommés, de se conformer rigoureusement aux directives établies.

Youcef Belaili doit donner l’exemple

Il est indéniable que la présence d’une personne non autorisée sur le banc peut entraîner des conséquences graves, tant pour le joueur que pour le club. En dépit des performances exceptionnelles de Youcef Belaïli sur le terrain, l’incident impliquant son fils a soulevé des préoccupations quant au respect des règles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *