L’Algérie revit une nouvelle « Fekir »

L’Algérie revit une nouvelle "Fekir" 1

La Fédération algérienne du Football s’est récemment retrouvée face à un volte-face à la Fekir, avec le revirement de deux jeunes joueurs, Yassine Senhadji et Rayan Belaïd. Ces deux espoirs du football algérien avaient initialement accepté de jouer pour l’équipe nationale d’Algérie, mais à la dernière minute, ils ont changé d’avis pour rejoindre les U19 espagnols.

Ce revirement a été un coup dur pour la Fédération algérienne de football (FAF), qui avait convoqué Yassine Senhadji et Rayan Belaïd pour représenter l’équipe algérienne U-20. Cependant, les deux joueurs ont décidé de ne pas honorer leur convocation et ont opté pour la sélection espagnole, sous la pression de leurs clubs respectifs.

Une scénario à la Nabil Fekir

Ce scénario rappelle inévitablement le revirement de Nabil Fekir, qui avait accepté de jouer pour l’Algérie avant de se rétracter et de choisir l’équipe de France quelques heures plus tard. C’est un véritable camouflet pour la FAF qui a fait du dossier des binationaux, un pari central.

« C’est un choix sportif »

Pour le cas des deux jeunes, Yassine Senhadji et Rayan Belaïd, le nouveau directeur technique national, Ameur Mansoul, est sorti de son silence pour expliquer la situation. « Nous avons contacté les joueurs et les directeur sportifs, et tout est documenté chez nous. Nous avons reçu l’approbation des joueurs et des clubs. Après 24 heures, la Fédération espagnole a convoqué les joueurs », a déclaré le DTN lors d’une interview avec la chaîne Ennahar. Il a souligné que le choix des joueurs était basé sur des considérations sportives.

Les deux joueurs, Yanis Senhadji (attaquant du Betis Séville) et Rayane Belaïd (ailier de l’Atletico Madrid), figuraient sur la liste des U20 algériens pour le tournoi de l’UNAF en Tunisie, qui se déroulera du 11 au 22 novembre. Cependant, sous la pression de la Fédération espagnole de football (RFEF) et de leurs clubs respectifs, ils ont finalement opté pour l’équipe espagnole, malgré leur accord initial avec l’Algérie.

 

Belmadi avait anticipé ce revirement

La FAF a expliqué sur son site officiel que le sélectionneur national, Yacine Manaa, avait retenu ces joueurs « après avoir obtenu leurs accords de principe et l’aval de leurs parents, conformément aux procédures d’usage ». Cependant, les convocations envoyées aux joueurs via leurs clubs n’ont pas abouti, car ils avaient choisi de rejoindre la sélection espagnole U-19 en réponse à leur convocation par la RFEF.

L’Algérie revit une nouvelle "Fekir" 2

Pourtant, Djamel Belmadi, le sélectionneur national, avait anticipé ce revirement en rappelant l’importance de prendre le temps de traiter ce type de dossier. Il avait souligné les défis et les risques liés à la sélection des jeunes joueurs, mettant en garde contre les difficultés qu’ils peuvent rencontrer en évoluant pour une équipe différente de celle qui les a formés.