L’Algérie sans ses supporters pour le 1er match des éliminatoires de la CDM ? Ce que l’on sait

L'Algérie sans ses supporters pour le 1er match des éliminatoires de la CDM ? Ce que l'on sait 1

Le prochain match international de l’équipe d’Algérie face à la Somalie se jouera-t-il à huis clos ? L’annonce récente de la Fédération algérienne de football (FAF) a semé le doute et suscité des interrogations parmi les amateurs du football en Algérie.

En effet, la FAF vient de faire une annonce importante, ce jeudi 2 novembre. Alors que la date de reprise du championnat algérien a été fixée au vendredi 10 novembre, une nouvelle mesure a été imposée de manière surprenante : tous les matchs se joueront à huis clos, c’est-à-dire sans la présence du public. Tout porte ainsi à croire que l’Algérie entamera les éliminatoires de la Coupe du Monde sans son public.

Cette décision surprenante soulève des questions et des préoccupations, notamment en ce qui concerne le prochain match de l’équipe nationale d’Algérie contre la Somalie, prévu pour le 16 novembre au stade Nelson Mandela de Baraki.

La décision de jouer à huis clos est d’autant plus incompréhensible qu’elle survient après la suspension de toutes les activités liées au football en solidarité avec la cause palestinienne, depuis le 18 octobre dernier. Cependant, les raisons qui ont conduit à la mise en place de cette mesure radicale de huis clos n’ont pas été clairement expliquées.

Huis clos, quel impact sur les joueurs ?

La prochaine date la FIFA revêt une grande importance pour l’équipe nationale d’Algérie, car c’est le debout de la compagne de qualification pour la coupe du monde 2026. Le groupe de l’Algérie comprend des équipes redoutables telles que le Burkina Faso, l’Angola, le Zimbabwe et la Mauritanie.

Si la décision de jouer à huis clos se confirme, cette mesure soulève des questions sur l’impact qu’elle pourrait avoir sur la performance des joueurs, qui tirent généralement leur motivation de l’enthousiasme et du soutien de la foule.