« Le sort de Youcef Atal avec l’Algérie tranché »

"Le sort de Youcef Atal avec l'Algérie tranché" 1

Le célèbre commentateur algérien, Hafid Derradji, a évoqué lors d’une émission, l’avenir de l’international algérien Youcef Atal, après sa suspension pour sept matchs par la LFP. Selon lui, le sélectionneur national Djamel Belmadi, ne se passera pas de ses services lors de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire.

Dans son émission diffusée sur la plateforme « Win Win », Hafid Derradji a affirmé que l’entraîneur de l’équipe nationale algérienne, Djamel Belmadi, ne se passera pas de Youcef Atal lors de la prochaine CAN. « Il est certain que Belmadi ne se passera pas des services d’Atal malgré son absence de la compétition avant la Coupe d’Afrique des Nations. Il essaiera d’exploiter sa grande détermination et sa passion pour le jeu pour compenser les matchs qu’il a manqués en Ligue 1 française, » a-t-il souligné.

Concernant la suspension dont Atal a fait objet, Derradji estime que « la sanction infligée à Atal est logique, et les Algériens l’ont accueilli favorablement, car elle les honore, même si elle affectera mentalement et techniquement le joueur. »

Atal reviendra plus fort

Le commentateur de beIN Sports pense que Youcef Atal reviendra plus fort après cette crise.  Selon lui, Youcef Atal reste toujours une valeur sûre de l’équipe nationale algérienne malgré sa suspension en club. Les supporters algériens espèrent que le joueur reviendra en pleine forme pour la prochaine compétition africaine.

Pour rappel, le latéral droit de l’équipe nationale algérienne, Youcef Atal, a été frappé d’une suspension de sept matchs par la commission de discipline de la Ligue française en raison d’une publication sur son compte Instagram. Son club, l’OGC Nice a refusé de faire appel de cette décision.

L’international algérien de 27 ans traverse actuellement, la pire période de sa carrière en raison d’un post instagram. Youcef Atal subit un acharnement médiatique et politique sans précèdent, allant jusqu’à réclamer son jugement et son expulsion de France.