« Je n’aime pas », Belmadi lâche un message fort concernant Mahrez

"Je n'aime pas", Belmadi lâche un message fort concernant Mahrez 1

La performance de Riyad Mahrez en amical face à l’Egypte a suscité des interrogations et des critiques. En conférence de presse d’après match, Djamel Belmadi a fait part de son point de vue sur le joueur en adressant un message fort aux journalistes.

Interrogé sur le rendement de son capitaine d’équipe lors de la rencontre amical face à l’Egypte, Djamel Belmadi a tenu des propos très forts : « Pourquoi lui et pas un autre ? Vous dites que c’est la star de l’équipe, je n’aime pas ça. La star, c’est l’équipe elle-même. Mais si vous avez des reproches à lui faire, allez au bout de votre question, vous en avez le droit. »

La déclaration du sélectionneur algérien sonne comme une prise de position ferme par rapport à la prestation de capitaine des verts. Il semble clairement désapprouver le fait que Mahrez soit considéré comme le seul joueur clé de l’équipe. Pour lui, le succès de l’équipe repose sur l’effort collectif et la contribution de tous les joueurs.

Riyad Mahrez lui-même a exprimé sa déception quant à la performance de l’équipe lors de la récente rencontre. Il a admis que l’équipe n’avait pas bien joué et a pris la responsabilité de sa propre performance. Hormis quelques rares séquences de jeu, le joueur d’Al Ahli n’a pas démontré grand-chose durant les 90 minutes qu’il jouées.

« L’équipe avait la capacité de faire mieux »

Par ailleurs, le sélectionneur national s’est exprimé sur la réaction de son équipe après le but encaissé à l’heure de jeu. Belmadi, qui a effectué pas moins de quatre changements en moins de cinq minutes à la suite du but encaissé, a clairement indiqué que son équipe avait la capacité de faire mieux durant cette rencontre.

Le sélectionneur a pointé du doigt les lacunes techniques et tactiques manifestées par ses joueurs. À ses yeux, l’équipe aurait dû exercer une pression plus intense sur l’adversaire, percer la défense adverse et exploiter davantage les espaces.