Djamel Belmadi tranche sur le cas Rayan Cherki

Djamel Belmadi tranche sur le cas Rayan Cherki 1

Djamel Belmadi s’est exprimé sur le cas de Rayan Cherki et la possibilité de le voir en équipe d’Algérie, bientôt. Le sélectionneur national indique que la balle est désormais dans le camp de joueur. « « Le travail est fait avec Cherki. On a fait le travail quand il était encore jeune, » indique Belmadi.

Le sélectionneur algérien fait savoir ainsi, que c’est désormais à Rayan Cherki de faire le pas en changeant sa nationalité sportive.  « Il est dans la même situation qu’Adli », souligne Belmadi qui a expliqué que le joueur de Milan Ac n’a pas encore, changé de nationalité sportive.

Le champion d’Afrique 2019 a été très clair sur le sujet. « En ce qui concerne Yacine Adli, il n’a pas encore changé sa nationalité sportive. La première étape commence par la volonté du joueur lui-même. Nous travaillons sur ce dossier depuis longtemps, et il en va de même pour Rayan Cherki. Nous avons eu des discussions avec lui, mais il y a une étape qu’il doit franchir s’il souhaite nous rejoindre, » souligne Belmadi.

La balle est dans le camp de Cherki et Adli

Le sélectionneur estime ainsi, que la fédération algérienne et lui-même ont fait ce qu’il faut pour faire venir ces deux binationaux. La balle est désormais dans leurs camps, s’ils décident de jouer pour l’Algérie, ils doivent entreprendre les démarches de changement de nationalité sportive.

Par ailleurs, Djamel Belmadi a abordé de nombreux points concernant l’équipe nationale algérienne, notamment en ce qui concerne le dossier des binationaux. À ce sujet, le sélectionneur  a révélé les raisons de la non-convocation du latéral gauche de Sheffield United, Yasser Larouci, pour ce rassemblement. Cela est dû à des raisons administratives et à un dossier de qualification au niveau de la FIFA incomplet, car le joueur a déjà joué pour les équipes de jeunes de l’équipe nationale française.