Amine Gouiri, l’incroyable coup de pression du Stade Rennais

Amine Gouiri, l'incroyable coup de pression du Stade Rennais 1

Le choix d’Amine Gouiri de joueur pour l’Algérie continue de susciter le débat en France.  Cette fois, c’est au tour de son club, le Stade rennais qui commence à anticiper le changement de nationalité de l’attaquant de 23 ans. Sa participation à la prochaine CAN pose un énorme problème au club.

À chaque édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), les footballeurs évoluant en Europe se retrouvent face à un dilemme. La CAN, qui se déroule en pleine saison européenne, peut perturber les plans des clubs, et Amine Gouiri en est un exemple concret. Le joueur serait appelé à rejoindre l’équipe nationale d’Algérie pour le tournoi, une perspective qui semble contrarier le Stade Rennais FC, évoluant en Ligue 1 Uber Eats.

En effet, le club français a pris des mesures pour anticiper cette situation, mais il semble également chercher à convaincre le joueur de ne pas changer de nationalité sportive. Florian Maurice, le directeur sportif de Rennes, a déclaré jeudi : « J’ai échangé avec Amine par rapport à ça. Pour l’instant la décision n’est pas actée. » Cette déclaration va à l’encontre des affirmations de Djamel Belmadi, le sélectionneur de l’équipe nationale d’Algérie, qui avait récemment affirmé que « c’est réglé. »

Le changement de nationalité sportive d’Amine Gouiri semble inévitable

Le changement de nationalité sportive d’Amine Gouiri semble inévitable, car le sélectionneur des Fennecs avait affirmé de manière catégorique sur les ondes de RMC, lors de son passage dans l’émission L’After Foot, que « Amine Gouiri avait déjà changé sa nationalité sportive. C’est un secret pour personne, c’est officiel. » Ces déclarations sont difficiles à ignorer, et elles suggèrent que le joueur franco-algérien est déterminé à rejoindre l’équipe nationale d’Algérie dans un futur proche. Cependant, le Stade Rennais ne semble pas prêt à faciliter cette transition. Malgré le recrutement d’un nouvel avant-centre, Bertug Yildirim, le club breton semble déterminé à compliquer la venue de Gouiri chez les Fennecs.

Selon nos informations, l’agent du joueur a bel et bien informé les dirigeants rennais de la décision de Gouiri de changer sa nationalité. Cependant, les Rennais mettent la pression sur le joueur pour le persuader de renoncer à la CAN 2023. Mais, le joueur reste disposé à répondre à la convocation de Djamel Belmadi. En tous les cas, il faudra attendre le mois d’octobre pour obtenir des réponses définitives. Le prochain rassemblement des verts pourrait être décisif, à moins que le joueur ne cède à la pression.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *