Rayan Cherki en équipe d’Algérie : L’image qui enflamme la toile

Rayan Cherki en équipe d'Algérie : L'image qui enflamme la toile 1

On le savait depuis quelques mois ! Rayan Cherki est dans le viseur du sélectionneur algérien, Djamel Belmadi. La pépite de l’Olympique Lyonnais a été déjà, approchée par la fédération algérienne. Le joueur des équipes jeunes de la France n’a pas encore décidé de changer sa nationalité sportive. Cependant, une image de lui en compagnie de trois internationaux algériens, enflamme la toile.

Rayan Cherki est annoncé avec insistance du côté de la sélection algérienne. Le sélectionneur national Djamel Belmadi tente depuis des mois, de le convaincre de changer sa nationalité sportive. Néanmoins, le Lyonnais préfère prendre son temps avant de prendre une décision soit de continuer avec les bleus ou de choisir la tunique verte des Fennecs.

Dimanche 27 août, Cherki était en déplacement avec son club au stade Allianz Riviera pour donner la réplique à l’OGC Nice. Cependant, une photo prise sur la pelouse avant le début de la rencontre enflamme la toile. Le maitre à jouer lyonnais s’est longuement entretenu avec les trois internationaux algériens du Nice, à savoir Hicham Boudaoui, Billal Brahimi et Badredine Bouanani.

Les 4 joueurs ont en commun, leur origine algérienne, et peuvent jouer ensemble pour l’équipe d’Algérie. Les trois joueurs de l’OGC Nice étant déjà internationaux algériens, il ne reste que Rayan Cherki pour compléter ce quatuor prometteur. L’image a mis le feu aux poudres sur la toile, en attendant de savoir si le jeune prodige rejoindra les rangs de l’équipe nationale et écrira ainsi un nouveau chapitre de sa carrière, sous les couleurs verte de l’Algérie.

Rayan Cherki lâche des indices

L’avenir sportif de Rayan Cherki suscite des spéculations croissantes quant à son éventuelle intégration dans l’équipe nationale algérienne. Djamel Belmadi, le sélectionneur national, déploie des efforts depuis plusieurs mois pour convaincre le jeune Lyonnais de rejoindre les rangs des Fennecs. De son côté, le numéro 18 des Gones ne cesse de lâcher des indices.

Il y’a deux semaine, une vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux montrant le joueur répondant à la demande d’un enfant de choisir l’Algérie. Une sollicitation à laquelle Cherki répond avec enthousiasme, « Inchallah, Inchallah ». La vidéo a suscité de nombreuses spéculations sur l’avenir international de la pépite de l’OL.