Algérie-France : Amine Gouiri reçoit un gros coup de pression

Algérie-France : Amine Gouiri reçoit un gros coup de pression 1

L’attaquant binational du Stade rennais, Amine Gouiri, a enfin changé sa nationalité sportive pour pouvoir jouer pour l’équipe d’Algérie et s’est mis, après plusieurs mois d’attente, à la disposition du sélectionneur national Djamel Belmadi qui peut le convoquer pour le rassemblement du mois de septembre, avec notamment une participation aux matchs programmés face à la Tanzanie et au Sénégal.

L’arrivée de l’avant-centre formé à l’Olympique lyonnais, Amine Gouiri est un grand plus pour l’équipe d’Algérie qui manque cruellement d’un buteur, surtout que Islam Slimani manque de compétitivité puisqu’il n’a pas joué depuis le mois d’avril, avec son club du RSC Anderlecht. Djamel Belmadi aura donc un grand besoin d’un joueur comme Gouiri, particulièrement pour la phase finale de la coupe d’Afrique des nations (CAN 2023) prévu pour janvier-février 2024.

Rennes veut priver Gouiri de la CAN

Mais voilà que le joueur commence à subir des pressions de son club qui voit d’un mauvais œil une participation de son attaquant à une compétition africaine en plein milieu de la saison. Selon sources en France, la direction du club breton tente de le « convaincre » de renoncer à une participation à la CAN ivoirienne.

Selon les mêmes sources, les dirigeants du Stade rennais ne voudraient pas voir Amine Gouiri partir avec l’équipe d’Algérie pendant environ cinq semaines en vue de participer au tournoi africain. Ils considèrent que l’absence de son attaquant fétiche pourrait avoir des conséquences fâcheuses à un moment crucial du championnat. Soit au début de la phase retour de la Ligue 1 Uber Eats.