Algérie : Amine Gouiri, coup de tonnerre en vue

Algérie : Amine Gouiri, coup de tonnerre en vue 1

L’attaquant rennais Amine Gouiri suscite beaucoup d’intérêt du côté de l’équipe nationale d’Algérie. L’international français espoir aurait donné son accord pour jouer pour les verts. Certaines sources avaient affirmé que le joueur a changé sa nationalité sportive et qu’il est désormais, éligible pour porter le maillot algérien.

Bien qu’il ait déjà exprimé son souhait de représenter l’Algérie, Amine Gouiri n’a pas encore effectué les démarches administratives nécessaires pour changer de nationalité sportive. C’est ce Foot-Algérie a appris d’une source proche de la Fédération algérienne. Par conséquent, il n’est pas certain que l’avant-centre de Stade Rennais puisse rejoindre l’équipe nationale algérienne dès septembre.

Depuis quelques jours, plusieurs médias nationaux ont annoncé que le joueur avait changé sa nationalité sportive pour pouvoir jouer pour l’Algérie. Renseignement pris ; ce n’est pas encore fait. Il est vrai que Gouiri s’est mis d’accord avec le désormais ancien président de la FAF, Djahid Zfizef, pour défendre les couleurs de son pays d’origine. Le joueur avait promis de changer de nationalité sportive immédiatement après la fin de l’Euro U21.

Amine Gouiri n’a pas son passeport algérien

Cependant, après la fin de la compétition européenne, Gouiri a demandé un nouveau délai aux responsables de la Fédération algérienne de football (FAF). Le joueur étant parti en vacances et l’ancien président de la FAF était préoccupé par les élections pour le bureau exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), ce qui a temporairement interrompu les contacts.

L’attaquant rennais est donc encore en attente d’un appel de la part de la FAF et de discussions plus poussées avec le sélectionneur Djamel Belmadi. C’est à cet effet que le sélectionneur national et Djahid Zefizef aient tenu dimanche 23 juillet, une réunion de travail à Alger. Les deux hommes ont parlé du dossier de l’avant-centre du Stade rennais. Et comme c’est Djahid Zefizef qui a suivi le cas du buteur issu de l’académie de l’Olympique lyonnais, il était naturel que Djamel Belmadi tienne une réunion de travail avec lui, dans le but d’examiner les dernières évolutions de son dossier.

Il est important de noter que Gouiri doit d’abord obtenir un passeport algérien, car il n’en possède pas actuellement. Ensuite, il devra entamer une procédure administrative pour être qualifié au niveau de la FIFA en signant le document d’engagement.