Djamel Benlamri a-t-il trahi la JS Kabylie ?

Djamel Benlamri a-t-il trahi la JS Kabylie ? 1

Le défenseur international algérien, Djamel Benlamri, a driblé la JS Kabylie pour aller rejoindre le MC Alger. Pourtant, le défenseur avait un accord avec le club Kabyle avant de se rétracter et de s’engager avec le Mouloudia. Que s’est-il donc passé pour que le joueur change d’avis et tourne le dos à son ancien club ?

Selon certaines sources, Djamel Benlamri était en négociations avec trois clubs algériens, la JS Kabylie, le MC Alger et le CR Belouizdad. L’ancien international a choisi la meilleure offre financière, puisque le club le plus offrant était le MCA. Le CRB lui aurait promis 390 millions de centimes par mois, tandis que la JSK n’en avait proposé que 350. Le vieux club algérois, quant à lui, a offert 430 millions de centimes par mois pour convaincre l’ex-pensionnaire du NAHD.

En effet, Djamel Benlamri n’a fait que choisir la meilleure option financière. Un geste qui a irrité les supporteurs de la JSK, surtout que c’est la deuxième fois que le défenseur « trahit » les Kabyles en faveur d’un autre club. Lors du dernier mercato hivernal, l’ancien président, Yarichène, avait tout conclu avec lui avant qu’il ne fasse machine arrière.

Certains supporteurs considèrent cela comme un manque de fidélité envers le club qui lui a donné la chance de briller. D’autres estiment que la direction n’aurait même pas dû le contacter cette année, après avoir déjà tourné le dos à la JS Kabylie.

Aprés Benlamri, le MCA vise deux ex-internationaux

Par ailleurs, le club algérois est passé à la vitesse supérieure afin de composer une équipe compétitive pour la saison prochaine.  Après Djamel Benlamri, Saboni et l’Ivoirien, Mohamed Zoungrana, le vieux club de la capitale viserait Sofiane Feghouli et le gardien Rais M’Bolhi. Les deux ex-internationaux algériens vont coûter une fortune au club sponsorisé par Sonatrach. Mais le président, Hadj Redjem, veut tout faire pour construire une équipe de stars en prévision de la saison prochaine.