Nouveau classement FIFA : l’Algérie ne bouge pas, le Maroc recule

Nouveau classement FIFA : l'Algérie ne bouge pas, le Maroc recule 1

L’Algérie conserve sa 33ᵉ place mondiale, tandis que le Maroc perd encore une place. La fédération internationale de football a publié, ce jeudi 20 juillet 2023, une mise à jour de son classement mondial. L’Argentine, championne du monde, reste leader, suivie par la France et le Brésil.

Le top 10 mondial n’a pas subi de changements par rapport au classement précédent publié en juin. Au niveau africain, le Maroc conserve la tête du classement, malgré un recul d’une place au niveau mondial. Les lions de l’Atlas sont désormais 14e. Le Sénégal pointe à la 18ᵉ place mondiale et 2ᵉ en Afrique, suivi par la Tunisie qui se classe à la 31ᵉ au niveau mondial.

De son côté, la sélection algérienne conserve sa place, tant au niveau mondial que continental. En effet, les Fennecs sont toujours à la 33ᵉ place mondiale et 4ᵉ en Afrique. Les poulains de Djamel Belmadi n’ont enregistré aucun changement par rapport au précédent classement de la FIFA.

Les adversaires de l’Algérie lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, à savoir la Guinée, l’Ouganda, le Mozambique, le Botswana et la Somalie, n’ont pas connu de grands changements. La Guinée reste à la 81ᵉ place, l’Ouganda 92ᵉ, le Mozambique à la 117ᵉ et le Botswana pointe à la 147ᵉ.

L’Argentine toujours en tête

Au niveau mondial, l’Argentine, championne du monde en titre, conserve sa position de leader, suivie par son vice-champion, la France. Le Brésil est désormais à la 3ᵉ place, devant l’Angleterre (4ᵉ) et la Belgique (5ᵉ).

Le classement FIFA est une liste de sélections de football classées en fonction de leurs performances lors des matchs internationaux. Il est publié chaque mois par la FIFA et est basé sur un système de points qui prend en compte les résultats des matchs, la force de l’adversaire et la compétitivité de la compétition. Le classement est utilisé pour déterminer les têtes de série lors des tournois internationaux et pour évaluer la performance des équipes nationales.