Visite de Mbappé en Algérie : La date et les objectifs dévoilés par sa mère

Visite de Mbappé en Algérie : La date et les objectifs dévoilés par sa mère 1

L’attaquant vedette du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France Kylian Mbappé devrait se rendre prochainement en Algérie. Sa mère Fayza Lamari vient de donner de nouveau détails sur ce projet très attendu. Depuis le Cameroun, où son fils est actuellement en visite, Fayza Lamari a annoncé la date et les objectifs de la visite de Mbappé en Algérie.

Kylian Mbappé, star du football planétaires se rendra en Algérie en 2024. C’est ce qu’a affirmé sa mère et agent dans une déclaration faite à la presse camerounaise. « L’année prochaine, on sera en Algérie », a-t-elle annoncé, précisant que ces visites caritatives au Cameroun et en Algérie de Mbappé rentrent dans le cadre du « projet qu’on fait depuis quelques années ». « On se dit comment il pouvait réinvestir ce qu’il a, à travers ses origines qui sont l’Algérie et le Cameroun ».

Concernant l’objectif de cette visite qui devra mener les Mbappé au pays d’origine de sa maman, Fayza Lamari explique que la fondation du joueur du PSG devra investir « dans l’éducation des enfants et de se dire quels outils on peut donner aux enfants. » Ainsi, Kylian Mbappé via sa fondation travaillera pour aider les enfants algériens avec des projets d’éducation.

Kylian Mbappé attaché à ses racines

À noter que la Fondation Kylian Mbappé a été créée en 2019 dans le but de « donner aux enfants, quelle que soit leur origine sociale, la possibilité de réaliser leurs rêves ». La fondation a déjà travaillé sur des projets liés à l’éducation, aux enfants aux besoins spécifiques et au sport.

Pour rappel, la mère et agent du joueur a précisé en marge de la visite de Mbappé au Cameroun, qu’il s’agit du « début d’une grande aventure avec ses racines ». Soulignant l’importance pour son fils « de commencer par ses pays d’origine, à savoir le Cameroun et l’Algérie ». Néanmoins, Fayza Lamari précise que le joueur est avant tout « Français, fier de l’être, mais aussi fier de ses racines ».