Binationaux qualifiés « d’étrangers » : La polémique enfle en Algérie après le dérapage de la FAF

Binationaux qualifiés "d'étrangers" : La polémique enfle en Algérie après le dérapage de la FAF 1

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Djahid Zefizef, est au cœur d’une polémique après ses propos jugés « maladroits » et inacceptables»  sur les binationaux, qualifiants ces derniers tout simplement « d’étrangers ».

Djahid Zefizef, veut-il  remettre en cause le travail entamé par ses prédécesseurs en privilégiant la convocation des joueurs binationaux en équipe nationale ? En effet, c’est toute la politique de recrutement parmi les Fennecs aux dépens des locaux qui est remise en cause par le patron de la FAF en citant notamment le Sénégal comme exemple.

Binationaux qualifiés « d’étrangers »

« Le projet (en cours, ndlr) est construit sur la détection des étrangers. Mais c’est comme ça, il ne reste que six mois avant la CAN, donc on ne peut plus faire de changement. Mais notre objectif est de travailler à long terme sur la formation locale. On a commencé à travailler sur ça avec les académies. Le Sénégal est une institution stable, qui a cru en sa formation locale, et vous voyez les résultats. La manière de donner le projet au staff technique, c’est le plus important », a-t-il lâché dans un entretien à Ennahar.

Des déclarations qui ne laissent pas des internautes et autres supporters des Verts indifférents. « Les Propos du président Zefizef sont inacceptables. Ils ne sont pas étrangers… puisqu’ils sont Algériens », écrit un internaute. Les déclarations prêtent même à confusion. Djahid Zefizef a-t-il un message à passer ? Les portes de l’équipe nationale seront-elle fermées aux jeunes binationaux  ? Autant de questions qui restent pour le moment en suspens.

Pourtant le même Djahid Zefizef avait assuré en octobre 2022 que tout « sera fait » pour ramener les joueurs évoluant à l’étranger capable d’apporter un plus pour l’équipe nationale. « S’il y’a un joueur formé à l’étranger et qui peut rapporter un plus à l’équipe nationale, on va tout faire pour l’acquérir», avait-il déclaré sur les ondes de la Radio nationale.