Désormais, Djamel Belmadi est officiellement et réellement le sélectionneur national de l’équipe d’Algérie. Après l’expiration de son contrat, le 31 décembre 2022, avec la Fédération algérienne de football (FAF), il n’était plus sélectionneur, sur papier, avant cette nouvelle signature effectuée cette semaine à Alger.

En effet, Djamel Belmadi a profité de sa présence à Alger, à l’occasion du déroulement de la 7e édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2023) en Algérie, pour parapher son nouveau contrat avec la Fédération algérienne. Un contrat qui court jusqu’à la coupe du monde 2026 qui aura lieu dans trois pays différents, en l’occurrence le Canada, les Etats-Unis et le Mexique.

Belmadi prolonge

Djamel Belmadi rempile donc pour quatre nouvelles années, avec des évaluations à l’occasion de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire et de la CAN 2025, en Algérie ou au Maroc. A l’occasion de ces deux compétitions continentales, des objectifs ont été assignés au sélectionneur national et la FAF serait susceptible de résilier son contrat en cas de mauvais résultats.

Selon des sources proches de la Fédération algérienne de football, Djamel Belmadi a quitté Alger pour Doha, dimanche 22 janvier, soit au lendemain du 3e match de l’équipe d’Algérie A’ contre le Mozambique. L’on ne sait pas s’il va revenir pour assister aux prochaines matchs des Fennecs, notamment celui de vendredi 27 janvier contre la Côte d’Ivoire comptant pour les 1/4 de finale de la compétition, mais le sélectionneur de l’équipe A’, Madjid Bougherra, avait déclaré que Belmadi devait rester en Algérie jusqu’à la fin du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2023).